2015-05-17 19

Les fleurs sont revenues dans le pré,

Des fleurs multicolores, des fleurs...

J'entends gazouiller les oiseaux et vois

Eclore les bourgeons.

Je contemple bleuir le ciel tout près,

Prêt à se poser,

Et le ruisseau murmurer et conduire

Doucement les petits galets dorés.

 

Il est revenu comme à l'accoutumée

L'Hiver si gras de nuages et de fumée.

J'aime regarder tomber la pluie,

Elle crépite comme le feu dans la cheminée

Fumante,

Et les flocons tout doucement s'accrocher aux

Cils et aux mèches des passants tout réjouis 

de ce paysage extraordinaire.

 

L'Eté était,

Mais ses rayons de soleil ont pénétré nos coeurs

Et y logent pour jamais.

C'est l'heure où le ciel a la couleur hâve des champs,

Et la nuit la luminosité des étoiles de campagne.

A quand alors ton retour ?

 

Tes feuilles ont pâli et voltigent 

Ou chutent pénétrées par les rayons brûlants de l'été.

Elles fleurissent tout autrement plus jolies 

Qu'au printemps.

Les oiseaux ont l'air de nous faire leurs adieux.

Ils partent on ne sait où même si les promesses

Du retour sont toujours tenues.

Emporte-nous au vent dans ton souffle

Avec ces feuilles blessées.